Nouvelles

FLORENT, ELISAPIE, SAMIAN : CE QUE NOUS SOMMES

Philippe Fehmiu part à la rencontre de trois artistes autochtones afin d’explorer trois thèmes qui touchent leurs communautés respectives : l’identité multiple, le territoire et la transmission du savoir. De Mani-Uténam sur la Côte-Nord à Pikogan en Abitibi, en passant par Salluit au Nunavik, ces auteurs-compositeurs-interprètes portent la parole de leur peuple et pensent à ce qu’ils ont perdu, à leur territoire et à leur culture, qu’ils brandissent désormais haut et fort.

Pour écouter l’entrevue avec Samian : http://ici.radio-canada.ca/premiere/premiereplus/societe/105283/ce-que-nous-sommes


PRIX DE LA DIVERSITÉ

L’organisme ENSEMBLE pour le respect de la diversité est fier de remettre le Prix de la diversité Paul-Gérin-Lajoie à deux personnalités publiques qui se sont démarquées dans la promotion du respect de la diversité et l’inclusion. Les lauréats 2016 sont l’auteure et chroniqueuse à La Presse Rima Elkouri et le rappeur Samian. Ils succèdent ainsi au célèbre pianiste Oliver Jones qui a reçu l’honneur en 2015.

L’organisme souhaite honorer Rima Elkouri, auteure et chroniqueuse à La Presse, qui fait rayonner par sa plume les valeurs de respect de la diversité, de justice et de tolérance. Ses chroniques pertinentes et percutantes offrent un grand intérêt humain et abordent avec finesse les grands enjeux du vivre ensemble. Elle dépeint avec justesse, empathie et sensibilité le vécu de personnes qui n’ont pas de tribune.

Le rappeur et artiste, Samian recevra également l’honneur pour souligner le rôle important qu’il joue non seulement dans le rapprochement entre les communautés autochtones et non-autochtones, mais aussi pour un mieux vivre ensemble général. Par sa musique, ses textes et son engagement, il incarne un modèle positif pour les jeunes de tous les horizons culturels.

Depuis 2009, ENSEMBLE pour le respect de la diversité remet le Prix de la diversité Paul Gérin-Lajoie à une personnalité qui contribue à la promotion des valeurs humanistes et de la tolérance et qui participe à la lutte contre la discrimination. Les lauréats précédents comptent Oliver Jones, Kim Thùy, Dany Turcotte, Maxime Collard et sa mère, le Docteur Julien, ainsi que le Père Emmett « Pops » Johns.

Les prix seront remis devant près de 400 personnes lors du cocktail-bénéfice annuel de l’organisme qui se tiendra le mercredi 1er juin prochain à 17 h 30 au Salon 1861, à Montréal.

Source : http://bit.ly/280UkJ1


PREMIÈRE EXPOSITION PHOTO POUR SAMIAN

Enfant de la terre est la toute première exposition consacrée aux œuvres photographiques de l’artiste Samian et aura lieu à la Salle d’exposition de la Place des arts du 15 avril au 22 mai prochain.

En 2012, Samian se découvre une passion pour la photographie. À l’occasion de ses voyages, il se fait observateur du quotidien des gens. Il troc les mots pour les images et continue de témoigner d’autres réalités, de condition humaine. En poésie comme en photographie, l’humain demeure au centre de sa démarche artistique.

La présentation de l’exposition Enfant de la terre est en lien étroit avec un projet de médiation culturelle pour adolescents initié par la Place des Arts, également productrice de l’exposition. Certaines photos prises à l’occasion de ce projet font partie de l’exposition.

Visionnez la capsule réalisée par La Fabrique Culturelle: https://t.co/O0lKkURYsh

EDLT


SAMIAN EN SPECTACLE POUR LA FONDATION NOUVEAUX SENTIERS

Sous le thème Solidarité des Nations, des artistes québécois et des Premières Nations tels Samian, Salomé Leclerc, Elisapie, Alex Nevsky, Yann Perreau, David Hart, Biz, Geneviève Rochette, Alexandre Belliard, Jason Bajada et David Goudreault se partageront la scène le temps d’une soirée unique où les cultures s’uniront.

Tous les profits seront versés à la Fondation Nouveaux Sentiers qui vise l’amélioration des conditions de vie des enfants, des jeunes et des familles des Premières Nations.

Pour plus d’informations : http://bit.ly/1QgIIoG


SAMIAN HONORÉ À TITRE D’ARTISTE POUR LA PAIX

prix Artiste pour la paix 1

Le 15 février dernier lors d’une cérémonie prenant place à l’hôtel de Ville de Montréal, la présidente des Artistes pour la Paix, Mme Guylaine Marois, a remis le prix « Artiste pour la paix de l’année » à Samian. Bel honneur !

« Le prix Artiste pour la paix est remis à un artiste québécois s’étant illustré au cours de la dernière année en promotion de la paix et de la justice sociale. Révélé au début des années 2000 par ses vidéos réalisées pour Wapikoni mobile, Samian a poursuivi sa démarche artistique en rappant, en français et dans sa langue maternelle, sur des thèmes qui évoquent, entre autres, la réconciliation et le respect des droits des hommes. Le public montréalais a pu applaudir ses prestations sur diverses scènes du réseau Accès culture de la Ville de Montréal, lors de l’événement « AT@MTL | Rencontres culturelles Abitibi-Témiscamingue – Montréal » et du spectacle « Le 8e Feu », produit par La Maison des cultures nomades. Au cours de 2015, Samian a été porte-parole du World Press Photo Montréal, en plus d’y présenter ses propres photos de l’Afrique du Nord, de l’Ouest canadien et de l’Amérique centrale. L’artiste multidisciplinaire fait aussi partie d’un jury présidé par Louise Arbour qui sélectionnera 40 personnalités engagées pour le 40e anniversaire de la Charte des droits et libertés de la personne. »


PORTE-PAROLE WORLD PRESS PHOTO MTL

L’équipe du World Press Photo Montréal annonce que Samian sera le porte-parole de sa 10e édition, présentée du 26 août au 27 septembre prochain au Marché Bonsecours. L’artiste multidisciplinaire (auteur-compositeur-interprète, acteur et animateur) s’intéresse également de près à la photographie, art qu’il pratique et perfectionne depuis plusieurs années, notamment à l’occasion de voyages sur plusieurs continents.

Au cours des premières semaines d’août, Samian parcourra différentes communautés autochtones du Québec afin d’y réaliser une série de portraits, dont certains seront exposés dans le cadre du World Press Photo Montréal. « La photographie est un mode d’expression et un cadre de création qui m’interpellent énormément, depuis plusieurs années. On dit qu’une image vaut mille mots, c’est d’autant plus vrai quand on explore le mode de vie des gens, qu’on cherche à témoigner d’une réalité ou à capter un moment d’universalité, à travers un angle personnel ou des perspectives différentes », souligne le porte-parole de l’édition 2015.

Ayant déjà réalisé plusieurs portraits en Afrique du Nord, dans l’Ouest canadien et en Amérique centrale, l’artiste prépare d’ailleurs sa première exposition photographique, qui sera présentée au ARTVstudio de la Place des Arts, au printemps 2016.

Depuis le lancement d’Enfant de la terre, troisième album sorti à l’été 2014, Samian a présenté son spectacle partout au Québec, a participé à quatre tournages de films, a récemment animé la minisérie Les sceaux d’Utrecht (Radio-Canada et ARTV) et animera dès l’automne la télésérie Le Rythme sur la chaîne télé APTN. En outre, en avril dernier, il publiait son premier recueil de textes, Plume d’aigle, aux Éditions Mémoire d’encrier.

Samian est également membre d’un jury présidé par Louise Arbour, célébrant l’engagement de 40 personnes dans le cadre du 40e anniversaire de la Charte des droits et libertés de la personne. Originaire de Pikogan, communauté autochtone d’Abitibi-Témiscamingue, il est d’abord révélé au début des années 2000 par le projet Wapikoni mobile, studio ambulant de formation et de création audiovisuelle et musicale, où il enregistre plusieurs titres et réalise alors quelques vidéoclips.

http://www.worldpressphotomontreal.ca/